Traité sur le droit des filles en Normandie, sa, Rouen, Oursel, 1779, Archives départementales de Seine-Maritime, cote BHN 419 [16.9 Mo]

L'ouvrage est anonyme. Mais il est à supposer qu'il a été composé par le juriste normand David Hoüard (S. Poirey, "Le sentiment de David Hoüard sur les femmes et le sort que leur réserve la coutume", in David Hoüard (1725-1802), un juriste et son temps, Actes du colloque des 10 et 11 mars 2011 organisé à la Faculté de droit de Rouen sous la direction de Gilduin Davy, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre [Cahiers historiques des Annales de droit, 1], 2012, p. 184).

David Hoüard est né à Dieppe en 1725. Licencié ès droit à Caen en 1745, il devient avocat et pratique essentiellement à Rouen, Dieppe et Arques. Passionné par l'histoire juridique de la Normandie, il laisse plusieurs traités et dictionnaires qui, entre 1766 et 1782, contribuent à renouveler autant l'histoire du droit normand que l'histoire des institutions. Partisan de la monarchie absolue, il devient censeur de la librairie et collabore aux travaux du cabinet des chartes. Membre de l'Institut, il décède à Abbeville en 1802 (ref. V. Lemonnier-Lesage, "David Hoüard", in Dictionnaire des juristes français, XIIe - XXe siècles, dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 411-412).

Ses principaux ouvrages (Dictionnaire analytique, historique et étymologique de la coutume de Normandie, Rouen, Le Boucher, 1780-1782, 4 volumes ; Traité sur les coutumes anglo-normandes publiées en Angleterre depuis le onzième jusqu'au quatorzième siècle, Rouen, Le Boucher, 1776) sont disponibles sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France.

Livre Complet: