Jacques-Guillaume Thouret, Mémoire présenté à MM. les Maires et les Echevins de la ville de Rouen, Rouen, 1788, Bibliothèque universitaire du Tertiaire (Rouen, Faculté de droit), sans cote [11 Mo]

Jacques-Guillaume Thouret est né le 30 avril 1746 à Pont-l'Evêque (Calvados). Fils de notaire, il fait ses études à Caen et devient avocat à Pont l'Evêque en 1765, puis au Parlement de Normandie en 1772 où il défend le doyen du barreau radié pour avoir soutenu la réforme Maupeou. Membre de l'assemblée provinciale de Haute-Normandie, il est entre 1787 et 1789 procureur syndic de la commission intermédiaire. Elu député du Tiers au Etats généraux, il devient un orateur actif de la Constituante. Membre du second comité de constitution, il est l'un des principaux artisans de la réforme administrative et judiciaire. Il reçoit, en tant que président de l'Assemblée, le serment du roi le 1er septembre 1791. A partir de novembre 1791, il siège au Tribunal de cassation. Menacé lors des événements d'août et septembre 1792, il est arrêté le 16 novembre 1793, condamné par le Tribunal révolutionnaire et exécuté le 22 avril 1793 (ref.: V. Lemonnier-Lesage, "Thouret Jaqcues-Guillaume", dans Dictionnaire historique des juristes français (XIIe - XXe siècle), dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 741).

Livre Complet: